Annie Charron

Lorsque j’ai choisi de rejoindre l’AZ, je vivais dans une relation de violence conjugale et j’étais constamment dans le déni de mes propres besoins, de mes aspirations. J’étais en affaires en réseau à temps partiel depuis 11 ans et je ne connaissais aucun succès. J’occupais aussi un emploi de dg. Les gens de mon entourage me croyaient heureuse. Je gagnais beaucoup d’argent, mais je vivais dans la plus grande des tristesses à l’intérieur de moi.  Lorsqu’on m’a présenté l’AZ, j’étais en dépression, mais Martin m’a inspiré confiance et j’ai décidé de me jeter à l’eau.  Premières actions après avoir commencé l’AZ : quitter l’entreprise de réseau, séparation et je décidais de quitter mon poste de direction d’entreprise.  Depuis, je suis déménagée au Saguenay pour prendre ma vie en main et réaliser mes rêves. J’ai rejoint une nouvelle équipe en réseau et je connais du succès grâce à la réussite de mes partenaires d’affaires, à l’entraide qui est présente. 

L’an dernier, je réalisais un rêve; écrire mon premier livre pour partager comment la tragédie de Lac Mégantic a été pour moi un élément déclencheur à créer MA vie. 
En novembre dernier, la concrétisation de la première phase de ma mission au Togo Eau cœur de l’Afrique” mon plus grand rêve d’enfance, n’aurait pu voir le jour sans la présence de Martin dans ma vie. 
Les enseignements de Martin m’ont aidée à découvrir que je possédais un grand potentiel, à garder mon focus, à créer de l’ouverture pour mieux accueillir les cadeaux que je méritais. J’ai gagné en assurance et j’ai appris à être plus bienveillante envers moi-même. 
Aujourd’hui, je suis connue sous le nom de La Sourcière du Nord et j’ai l’honneur de transformer la vie d’autres personnes et la mienne; c’est le plus beau cadeau que j’ai reçu de l’AZ.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
Retour haut de page