J’ai pris d’autres programmes avant, et ils ont souvent cette formule du “oui je sais que vous êtes malheureux aujourd’hui, moi aussi j’étais dans votre situation, mais j’ai découvert le secret, voici là ma recette miracle et si tu l’achètes pas, ta vie va rester de la merde. Toujours pareil. Mais Martin, je me suis intéressée aux gens qui travaillaient avec lui. Par le bouche-à-oreille, au travers du réseau de l’AZ, j’ai vu un discours différent, de qualité, de gens qui misent sur l’excellence de leur formation. C’est pas “qui fait les meilleurs chiffres d’affaires” , c’est “qui fait les meilleurs programmes”. Martin, il montre bien l’exemple.

Quand tu regardes les “Marketeux” comme je les appelle, on ne parle que du chiffre d’affaires. Martin, il nous dit en coaching “en 2020, ne focus pas sur le chiffre d’affaires mais demande-toi “qu’est-ce que je vais apporter au monde? Quelle est ma contribution GRATUITE, OFFERTE, BÉNÉVOLE, pas stratégique mais bien bénévole ?” C’est un discours que t’entends pas ailleurs en économie: c’est d’abord “qu’est-ce que tu donnes?”

Aussi, la plupart des « Marketeux » disparaissent dans la brume une fois que tu as acheté le programme. J’ai choisi Martin pour m’inspirer. Je le regardais aller et je me demandais : “Mais comment il fait pour garder l’équilibre avec un business grandissant, une vie familiale et rester présent et accessible pour ses clients malgré l’ampleur que prenait son entreprise?

Derrière Martin, il y’a une équipe, et c’est pas juste une équipe sans visage qui fait semblant d’être Martin et qui signe son nom: on a des vrais prénoms, on sait qui c’est, et c’est ça que j’apprécie: une équipe humaine. Le mythe du self made man n’existe pas et Martin est hyper transparent là-dessus. C’est une inspiration pour mon équipe et moi-même. 

fr_FRFrench
Retour haut de page